bandeau_fr.jpg

Les sessions > Cycle de l’eau et évènements extrêmes: points critiques en Méditerranée

Les pays du bassin méditerranéen sont confrontés à des problèmes d'eau, notamment des pénuries d'eau et des inondations, qui peuvent affecter la disponibilité alimentaire, provoquer des épidémies et menacer la vie et les infrastructures. Ces problèmes sont dus à une combinaison de politiques de planification et de gestion inadéquates et à une faible capacité à prévoir les risques hydrométéorologiques et climatiques.

La région méditerranéenne est caractérisée par des étés chauds, longs et secs et des hivers doux au cours desquels des pluies se produisent. Les montagnes qui entourent la mer Méditerranée jouent un rôle crucial dans la direction du flux d'air et la mer Méditerranée agit comme un réservoir d'humidité et de chaleur, de sorte que le système météorologique peut évoluer vers de fortes précipitations et des inondations pendant l'automne, de la cyclogenèse et des tempêtes en hiver ou des vagues de chaleur et des sécheresses en été.

La compréhension et la capacité de prévoir de tels phénomènes à fort impact sont encore faibles en raison de la contribution des processus à petite échelle ainsi que des interactions peu connues entre les processus océaniques, atmosphériques et hydrologiques. Le but de cette session est de donner un aperçu des principaux progrès réalisés dans le cadre du programme MISTRALS.

Personnes connectées : 1